La prescription en DC progresse

La prescription en DC progresse

Charlotte Demarti
| 19.05.2017
  • DCI

Si l’on observe encore un tiers des ordonnances rédigées uniquement en nom de marque, la prescription en dénomination commune (DC) est toutefois en nette évolution, selon une enquête du groupe Vidal.

Encore 32 % des ordonnances sont rédigées en nom de marque seule, selon une enquête menée par Vidal auprès de 2 053 professionnels de santé en mars 2017. Si cela peut paraître encore beaucoup, ce taux est toutefois en baisse constante (65 % en juin 2014, 52 % en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
JEAN-GABRIEL P Pharmacien 19.05.2017 à 16h38

Pourquoi ne plus utiliser le terme DCI?

Répondre
 
claude l Médecin ou Interne 21.05.2017 à 17h44

rejet du logiciel

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires