Jokko$anté au Sénégal - Quand les médicaments non utilisés sont remis au pot commun

Jokko$anté au SénégalQuand les médicaments non utilisés sont remis au pot commun

Mélanie Maziere
| 09.05.2017

Alors que la redistribution des MNU a fait long feu en France, une initiative sénégalaise promeut la mise en communauté de ces médicaments non utilisés dormant dans les armoires à pharmacie familiales. Avec quelques différences.

Depuis le 1er janvier 2009, le recyclage des médicaments non utilisés à des fins humanitaires est interdit en France. En cause : des spécialités trop souvent périmées et inadaptées aux besoins, dont la destruction revient alors aux bénéficiaires, et une perte de traçabilité après la première dispensation. Qui dit que le médicament a été conservé dans les conditions adéquates ?

Mais au Sénégal, un projet mis sur pied en mars 2015 voit la situation d’un œil nouveau....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

Partenaires