Lutte contre la contrefaçon - Le pharmacien, bientôt acteur de sérialisation

Lutte contre la contrefaçonLe pharmacien, bientôt acteur de sérialisation

Marie Bonte
| 09.05.2017

Dans deux ans, tout médicament sur prescription sera sérialisé. Une mesure destinée à sécuriser le produit tout au long de la chaîne de distribution mais qui introduira quelques bouleversements dans la pratique officinale.

  • serialisation

Le compte à rebours a commencé. À partir du 9 février 2019, à chaque fois qu’un médicament sur prescription sera délivré au comptoir, il devra automatiquement être « décommissionné ». C’est-à-dire que la sérialisation, ou numéro de série, apposée par le fabricant au travers du code CIP, devra être désactivée. Cette procédure attestera de la conformité du produit. Si les codes apparaissent comme erronés, une alarme sera actionnée via le dossier pharmaceutique.

Pour le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?-0

Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?

Selon l'Académie nationale de pharmacie, 80 % des principes actifs utilisés dans les médicaments sont fabriqués hors de l'Europe, et principalement en Asie. La Chine est un très grand pourvoyeur, mais son économie tourne au... Commenter

Partenaires