Dépistage - Le cancérologue et le soutien-gorge

DépistageLe cancérologue et le soutien-gorge

Didier Doukhan
| 09.05.2017
  • dessin

Ils s'appellent Julian et Eva. L'un est un jeune chercheur mexicain, l'autre est un soutien-gorge high-tech encore en développement mais déjà primé. L'histoire de ces deux-là débute il y a quelques années. La mère de Julian Rios Cantu est alors atteinte d'un cancer du sein. Opérée une première fois d'une mastectomie, celle-ci rechute et subit quelques mois plus tard une seconde opération pour l'autre sein atteint. Touché par l'état de sa mère et les souffrances qu'elle endure, le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... Commenter

Partenaires