J-3 avant le 2e tour - Macron-Le Pen : projet contre projet

J-3 avant le 2e tourMacron-Le Pen : projet contre projet

Christophe Micas
| 04.05.2017

Bien sûr, le projet d’un candidat pour l’officine n’est pas le seul critère qui sera observé par les pharmaciens au moment de glisser leur bulletin dans l’urne. Les engagements en matière d’éducation, de culture, ou de politique étrangère sont d’autres éléments à prendre en considération. Mais il peut tout de même influencer son choix. À quelques jours du deuxième tour de l’élection présidentielle nous vous proposons de comparer, point par point, les principales mesures des programmes santé et économiques des deux finalistes.

  • Macron Le Pen AFP
Emmanuel Macron

• Investir 5 milliards d’euros dans la santé

Le candidat d'En marche ! entend consacrer 5 milliards d’euros d’investissement dans la santé à la fois pour mener une réforme indispensable à l'hôpital, mais aussi en ville avec le doublement des maisons de santé d'ici à 2022. Ce plan d’investissement doit aussi permettre la révolution technologique afin de mieux accompagner les patients.

• Aucun déremboursement de soins

Il s’engage à augmenter l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires