Moral des libéraux de santé - Les pharmaciens pessimistes

Moral des libéraux de santéLes pharmaciens pessimistes

Marie Bonte
| 02.05.2017

Inquiets à 65 %, pessimistes même quant à leur avenir, les pharmaciens d’officine n’en apprécient pas moins leur métier et se disent satisfaits à 68 % de l’exercer. C’est donc tout logiquement que, d’après l’étude CMV Mediforce (BNP Parisbas) à l’origine de ces données dans le cadre d’un sixième observatoire des professions libérales de santé, la majorité des pharmaciens ne choisiraient plus ce métier aujourd’hui. 67 % ne le recommanderaient probablement pas ou même pas du...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
LEEM

Les entreprises du médicament veulent renouer avec les pharmaciens

Le LEEM, organisation professionnelle des entreprises du médicament, s'est fixé l'objectif de revaloriser ses relations de travail avec les professionnels de santé, au premier rang desquels il cite les pharmaciens. Parmi les... Commenter

Partenaires