La Poste : le portage de médicaments gagne du terrain

La Poste : le portage de médicaments gagne du terrain

Charlotte Demarti
| 02.05.2017
  • La Poste

Après Bordeaux, La Poste étend son service de livraison de médicaments à domicile dans trois autres zones géographiques : Nantes, Marseille et le Limousin-Poitou.

Après avoir expérimenté la livraison de médicaments avec « Mesoigner.fr » à Bordeaux, La Poste ouvre trois nouveaux partenariats à Nantes (avec Giphar), à Marseille (avec Pharmabest) et dans le Li­mou­sin et le Poi­tou (avec la Caisse d’assurance retraite et de la santé au tra­vail, Car­sat), selon...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
Laurent L Pharmacien 02.05.2017 à 19h46

Et pour la vérification de l'ordonnance par recoupement avec ce que dit le patient? C'est une simple dégradation de la sécurité sanitaire déguisée en amélioration confortable pour le patient. Et de Lire la suite

Répondre
 
Jérôme Pharmacien 02.05.2017 à 19h28

l'ubérisation est en marche....
si la poste peut le faire pourquoi pas AMAZON, GOOGLE OU LES AUTRES :ils vont revendiquer le droit de le faire et nous ne pourrons pas nous s'y opposer (libre Lire la suite

Répondre
 
Annie F Infirmier 02.05.2017 à 18h30

Encore du grand n'importe quoi ! j'hallucine en lisant ces quelques lignes....où va t-on ?
un os à ronger pour la poste,certes,après le permis de conduire et tant d'autres hérésies...
Pauvre santé !

Répondre
 
claude l Médecin ou Interne 02.05.2017 à 18h54

c'est pas nouveau ,le portage à domicile........!
Chez des gens "bien pensant ,le facteur était"
le coursiste(courses) e
petites servitudes(aider au jardin ou autre rentrer du bois,tondre la Lire la suite

Répondre
 
Annie F Infirmier 03.05.2017 à 16h05

Née en milieu rural,je sais de quoi vous parlez car je l'ai bien connu...mais ça se faisait par humanisme ,amitié,entraide ...de vraies valeurs qui ont totalement disparu même dans nos Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires