Exercice officinal - Le pharmacien prescripteur : une réalité au Québec

Exercice officinalLe pharmacien prescripteur : une réalité au Québec

David Paitraud
| 27.04.2017

Les Québécois auraient-ils un train d'avance sur les Français ? Dans la province canadienne francophone, les pharmaciens ont le droit de prescrire certains médicaments et des analyses biologiques. Deux ans après l'entrée en application de ces nouvelles attributions, le bilan se révèle très positif.

En 2011, le Québec a adopté une loi modifiant la loi sur la pharmacie. Appelée loi 41, celle-ci est entrée en application en 2015 et confère aux pharmaciens d'officine huit nouvelles activités. L'objectif est de redessiner le parcours de soins du patient et d'optimiser l'intervention de l'officinal pour faire face à une démographie médicale en difficulté.
Que les choses soient claires. Le diagnostic est toujours du ressort du médecin, et l'objectif n'est pas que le pharmacien le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Olivier Véran

Olivier Véran veut relancer la production de médicaments en Europe

Hier au Sénat, le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est montré rassurant quant au risque sur l'approvisionnement en médicaments du fait de l'épidémie de coronavirus qui paralyse l'industrie chinoise. Il prône... 1

Partenaires