Délégués pharmaceutiques - Teva édicte une charte de bonnes pratiques

Délégués pharmaceutiquesTeva édicte une charte de bonnes pratiques

Didier Doukhan
| 06.04.2017

Inspiré par la charte de la visite médicale, le génériqueur Teva a conçu une charte des bonnes pratiques à l'intention de ses délégués pharmaceutiques. Déployées en janvier, les nouvelles règles visent à formaliser l'ensemble des obligations auxquelles sont désormais soumises les relations entre les délégués et les acteurs de la distribution officinale.

  • charte

En janvier 2017, l'ensemble des délégués pharmaceutiques de Teva ont paraphé un nouveau codicille à leur contrat de travail : une charte des bonnes pratiques. Ce document interne, ils l'ont reçu comme la formalisation d'un engagement éthique et responsable. Pour Erick Roche, président de Teva France, qui a lancé personnellement le projet de charte, celle-ci a pour objectif de « garantir au pharmacien la fiabilité et la qualité de l'information qui lui est...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires