L’UNPF veut ouvrir le capital à tous les salariés

L’UNPF veut ouvrir le capital à tous les salariés

Marie Bonte
| 27.03.2017
  • Fournival

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se félicite de la publication du décret sur l’ouverture du capital des SEL aux adjoints. Cependant, pour le syndicat, ce texte ne va pas assez loin.

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se réjouit de la parution au « Journal officiel » du décret relatif à l’ouverture du capital des sociétés d’exercice libéral (SEL) de pharmacie aux adjoints (voir notre article « abonné »).

Pour le syndicat, l...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 29.03.2017 à 11h40

Quelle démagogie pour ce syndicat qui n'est heureusement plus représentatif.
La situation discriminante est justement de réserver l’ouverture du capital aux seuls non pharmaciens salariés de Lire la suite

Répondre
 
b p Pharmacien 27.03.2017 à 18h30

quid de la pharmacie détenue à 49% avec des capitaux apportés par le conjoint de l'employé en cas de divorce ou lorsqu'il aura décidé de reprendre son argent (quand il aura compris que la pharmacie Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires