Yan Lianke, Gabriel Garcia Marquez, Bernard Pivot... - Écriture et littérature en questions

Yan Lianke, Gabriel Garcia Marquez, Bernard Pivot...Écriture et littérature en questions

Martine Freneuil
| 20.03.2017

Sous forme de récit, de témoignage, d’essai ou de biographie, ces écrivains rendent hommage au livre et s’interrogent sur l’écriture. Parlent-ils d’eux-mêmes ou de la littérature ?

  • L-L'atelier d'écriture
  • L-Colette
  • L-La mémoire
  • L-Un chant céleste
  • L-Bella Ciao
  • L-Reconnaissance
  • L-Une activité
  • L-Sur le divan

Le grand écrivain chinois Yan Lianke publie simultanément un manifeste littéraire et un roman qui illustre sa théorie du « mythoréalisme ». Dans « à la découverte du roman » (1), il explique comment il a été conduit à se révolter contre les conventions littéraires et contre la réalité falsifiée de la propagande culturelle chinoise. Il définit sa méthode, qui « n’évacue pas le réalisme mais le dépasse en recréant, fondamentalement, la réalité ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires