L'extraction de données : un jeu d'enfants

L'extraction de données : un jeu d'enfants

Hakim Remili
| 13.03.2017

Il existe pléthore de moyens d’extraire des données d’un LGO, avant tout pour faciliter leur gestion. Mais il arrive parfois que cela serve d’autres objectifs.

L’extraction de données fait partie du travail naturel de tout logiciel de gestion. Il faut bien les extraire pour pouvoir les exploiter, et plus encore dans le domaine de la pharmacie, l’une des professions les plus informatisées qui soient, compte tenu des nombreux flux qui la caractérisent, notamment celui des données transmises à l’assurance-maladie. Cela exige que les données des pharmaciens, de toutes sortes, soient stockées, agrégées, exploitées ensuite grâce aux outils d’extraction...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

ROSP générique pour 2019 : la FSPF ne signera pas l’avenant

L’enveloppe allouée à la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la substitution générique réalisée en 2019 ne sera pas de 75 millions d’euros mais de 65 millions d’euros a annoncé l’assurance-maladie. L'avenant... 3

Partenaires