L'élection présidentielle s'invite à PharmagoraPlus

L'élection présidentielle s'invite à PharmagoraPlus

Christophe Micas
| 13.03.2017
  • Dupont-Aignan

Deux candidats à l’élection présidentielle ont profité du salon PharmagoraPlus, qui s’est tenu le week-end dernier à la Porte de Versailles, à Paris, pour s’adresser aux pharmaciens.

Emmanuel Macron n’était pas présent au salon PharmagoraPlus. Mais le candidat d’En Marche avait chargé l’un de ses conseillers pour la santé, le Pr Patrick Pessaux, chirurgien au CHU de Strasbourg, de présenter ses ambitions pour la profession. Emmanuel Macron inclut ainsi les pharmaciens dans sa grande...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 14.03.2017 à 12h33

Qu'on s'intéresse à vous ne veut pas dire vous écouter , c'est juste électoral . On n'entend pas parler de moyens supplémentaires , avec le peu de temps et le boulot qu'on a , on ne fera pas Lire la suite

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 13.03.2017 à 19h31

Pour l'avoir reçu dans mon officine en novembre dernier, Nicolas Dupont-Aignan était déjà clairement pour défendre nos trois piliers. Le slide qui en parlait, il l'a commenté tout seul.

Répondre
 
nicolas c Pharmacien 13.03.2017 à 19h31

Vente de médicaments en grande surface si E. MACRON est président ;
le Pr PESSAUX : "aujourd'hui non, je m'y engage "
c'est à dire DEMAIN ???????
BR LUNEL

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires