Art - De l'Afrique à l'Orient - Les routes du monde

Art - De l'Afrique à l'OrientLes routes du monde

Caroline Chaine
| 16.02.2017

À Paris, deux expositions pour voyager : le musée du Quai Branly relate la richesse des échanges de l’Afrique alors que l’Institut du monde arabe a choisi les formidables aventures des marins qui relient l’Occident à l’Orient.

  • Art-Afrique

L’Afrique, berceau de l’humanité, n’a jamais vécu dans l’isolement. Outre les relations entre ses différentes communautés, ce qui nous est connu par l’évolution des langues, elle a entretenu des échanges depuis l’antiquité, en commerçant avec l’Égypte, la Grèce, Rome. Puis, à partir du Ier siècle, avec les Perses, les Arabes, les Indiens et les Chinois, même si les cartes ne mentionnent que les côtes nord et est du continent jusqu’à l’arrivée des premiers navires portugais au XVe ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
graphique

À la Une Réforme des retraites : touchez pas à la « capi » Abonné

Depuis l’annonce de compromis par le Premier ministre, le 11 janvier, les représentants de la profession travaillent d’arrache-pied pour présenter des propositions qui éviteront une mainmise totale de l’État sur le système de retraite des pharmaciens. Et plus particulièrement sur la retraite complémentaire par capitalisation (CAPI), pilier essentiel des pensions de la profession. 3

Partenaires