Cour des comptes - Les dentistes blâmés, les pharmaciens loués

Cour des comptesLes dentistes blâmés, les pharmaciens loués

Marie Bonte
| 13.02.2017

Dans son rapport annuel 2017, la Cour des comptes pointe à plusieurs reprises de graves dérives dans la gouvernance de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes à laquelle elle reproche, opacité, pratiques dispendieuses de cadeaux, confusion avec les missions syndicales, absence de parité, cotisations inflationnistes…

À chacun de ces griefs, le rapport oppose en exemple les pratiques de l’Ordre national des pharmaciens et conseille entre autres d’étendre aux chirurgiens-dentistes...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires