Intoxications accidentelles - Les bouchons sécurité trop absents

Intoxications accidentellesLes bouchons sécurité trop absents

Charlotte Demarti
| 06.02.2017

Bien qu’ils soient une source d’intoxication accidentelle fréquente chez les enfants, les médicaments sont rarement équipés de bouchons de sécurité. La revue « Prescrire » a adressé plusieurs « cartons rouges du conditionnement » à certaines spécialités dans ce cas.

Alcool à brûler, White spirit, débouche évier… ces produits ménagers très toxiques possèdent souvent des bouchons de sécurité, pour retarder leur accès aux enfants. Malheureusement, il n’en est pas de même pour les médicaments présentant un danger pour les enfants.

Pourtant, « selon le registre Toxinfo 2015 (registre suisse de notification des intoxications accidentelles), les médicaments représentent la deuxième cause d’intoxication des enfants, avec environ 5 000 cas sur 17...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires