Les fabricants sont unanimes - Le générique reste un marché d'avenir en France

Les fabricants sont unanimesLe générique reste un marché d'avenir en France

Mélanie Maziere
| 24.11.2016

Lors de son dernier congrès, le groupement Népenthès a organisé une table ronde autour de l'évolution du marché de ces médicaments en France. Misant sur l'optimisme, les fabricants rappellent que les génériques sont aussi indispensables au pharmacien que le pharmacien aux génériques.

Six génériqueurs autour d'un micro. Tous concurrents et tous d'accord. Leur mission ? Sortir le plus grand nombre de génériques possibles. Leur rêve ? Faire exploser le répertoire. Leur problème ? L'environnement français peu favorable aux médicaments en général, en particulier les baisses de prix récurrentes en plus d'une entrée sur le marché pour les génériques à un prix 60 % moins cher que le princeps, et un répertoire qui reste limité. Néanmoins, les laboratoires abordent ces...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires