À la une - Philippe Gaertner : l'intervention pharmaceutique doit être rémunérée

À la unePhilippe Gaertner : l'intervention pharmaceutique doit être rémunérée

Christophe Micas
| 20.10.2016

Le Congrès national des pharmaciens se tiendra cette année à Nantes, les 22 et 23 octobre. À la veille de cet événement, Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’un des organisateurs*, explique les enjeux des prochains mois pour la profession, entre nouvelle convention pharmaceutique et élection présidentielle.

  • Gaertner

Le Quotidien du Pharmacien. - Quels seront les temps forts du congrès national qui ouvre ses portes samedi ?

Philippe Gaertner. - Nous organisons différents ateliers et une table ronde par demi-journée sur des sujets que nous considérons comme majeurs pour l’avenir de l’officine. Par exemple, la première table ronde portera sur l’avenir de notre rémunération. À la Fédération, nous avons toujours considéré que l’introduction d’honoraires n’était qu’une étape. Aujourd’hui,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maillage

À la Une Moins d'officines, mais un réseau plus fort Abonné

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens. Commenter

Partenaires