Recherche et développement, faut-il changer de paradigme ?

Recherche et développement, faut-il changer de paradigme ?

24.08.2016

Notre système de recherche et d’enregistrement des médicaments est-il pertinent et nous permet-il d’exploiter toutes les sources de nouvelles solutions thérapeutiques ? Les auteurs d’un récent article paru dans Planta Medica n’en sont pas convaincus.

  • Recherche et développement, faut-il changer de paradigme ?-1

Au cours du XXe siècle, et contrairement aux siècles précédents où les traitements médicinaux reposaient exclusivement sur des produits multicomposants issus de sources naturelles et notamment de plantes, des générations de scientifiques occidentaux ont cherché à isoler des molécules capables d’agir sur des cibles précises (enzymes, récepteurs, protéines…). Cette recherche de sélectivité a conduit à la découverte d’agents particulièrement efficaces comme des anticancéreux (paclitaxel, docétaxel…), des inhibiteurs de la pompe à protons (R-lansoprazole) ou des inhibiteurs de la tyrosine kinase du récepteur de l’EGFR (géfitinib). Mais, cette quête de « la molécule miracle » est-elle adaptée face à des pathologies qui nécessitent souvent des associations de traitements (VIH, tuberculose, cancer, athérosclérose, syndrome métabolique…), s’interrogent les auteurs. Permet-elle de bénéficier de la vaste ressource que constitue le règne végétal ? En effet, les expérimentations conduites pour isoler « la » molécule active du ginkgo, du millepertuis, du ginseng ou de la valériane ont échoué car l’efficacité thérapeutique de ces plantes semble résider dans la synergie de leurs différents composés chimiques.

Pour les auteurs, l’unique recherche de « la molécule miracle » constitue une perte de chance. Le paradigme doit changer et, pour cela, les agences de santé et, en particulier, l’agence européenne (EMA – European Medicine Agency), doivent faire évoluer leur processus d’enregistrement. En effet, selon les auteurs, les contraintes réglementaires actuelles ne permettent pas le développement de produits nouveaux et innovants d’origine naturelle.

 

Source : Minghetti P et al. Innovation in phytotherapy : is a new regulation the feasible perspective in Europe ? Planta Med 2016 ; 82 : 591-5.

 

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12