Tourisme - Dans le Golfe du Morbihan - Îles et rivages au rythme des marées

Tourisme - Dans le Golfe du MorbihanÎles et rivages au rythme des marées

Pascal Thomeret
| 04.07.2016

Ponctuée d’îles verdoyantes et de criques lumineuses, la Petite Mer (Mor Bihan en breton) a légué son nom à un des quatre départements bretons et a fait il y a peu son entrée au Club des plus belles baies du monde. En toute saison, les départs depuis Quiberon ou Vannes pour les îles du Golfe promettent de bien jolies escales.

  • Les Aiguilles de Port-Coton
  • Fort Sarah Bernhardt
  • Phare de Goulphar
  • Port de Sauzon
  • Citadelle Vauban

« Certains matins brumeux, quand les flots multiples surgissent comme des sommets d’une chaîne de montagnes, dont l’eau aurait un jour envahi les vallées. » C’est à ce moment précis qu'André Gide conseille d'explorer la Petite Mer et ses miettes de continent disséminées sur des eaux turquoise. À pied, à vélo, en kayak, sur paddle ou en sinagot, faites comme bon vous semble et lancez-vous à sa découverte.

Un dicton affirme que le Golfe contient autant d’îles et d’îlots...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires