Le monde aujourd'hui - Brexit : une peur irrationnelle

Le monde aujourd'huiBrexit : une peur irrationnelle

Richard Liscia
| 20.06.2016

Le meurtre de Jo Cox, une jeune députée travailliste mère de deux enfants, tuée par un forcené alors qu'elle faisait campagne pour le maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne, a provoqué la consternation. Que sa mort soit liée ou non au référendum, elle jette une ombre sinistre sur une consultation où l'irrationnel est roi.

  • Brexit : une peur irrationnelle

Depuis que Winston Churchill a dit qu'entre l'Europe et le grand large, le Royaume-Uni choisirait toujours le grand large, l'Angleterre n'a cessé de se montrer réticente à l'idée de son rapprochement et a fortiori de son intégration dans l'Union européenne. Mais, contrairement à ce qu'ont pu dire nombre de ses dirigeants historiques, elle n'a jamais souffert d'y être depuis qu'elle a choisi d'y entrer en 1973. C'était la belle époque de la Communauté européenne, de l'élimination des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires