Comment sauver la loi El Khomri - Le déminage social

Comment sauver la loi El KhomriLe déminage social

Richard Liscia
| 06.06.2016

Le gouvernement se bat sur une position ardue, mais avec quelques résultats et un nombre plus élevé de concessions qu'on l'imagine. Pour sauver son autorité au sujet de l'article 2 de la loi travail, il a porté le fer sur toute une série de conflits sociaux à propos desquels il a fait de larges concessions. Cette stratégie a été relativement payante mais ses conséquences budgétaires à long terme soulèvent l'inquiétude.

  • le déminage social

Manuel Valls n'est pas resté amorphe face à des mécontentements larges et multiples. Son gouvernement a réussi à réapprovisionner assez rapidement les stations-service, ce qui a évité la paralysie économique du pays, à faire en sorte que la menace d'arrêt des centrales nucléaires ne soit pas mise à exécution ou de façon sporadique, et à tenter de relancer la négociation avec la CGT, qui ne semble pas vouloir pousser ses pions jusqu'à humilier le gouvernement. Lequel a été aidé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires