Sûreté nucléaire - La distribution d’iode sera-t-elle étendue à 20 km ?

Sûreté nucléaireLa distribution d’iode sera-t-elle étendue à 20 km ?

Claude Sokolski
| 17.05.2016

La réunion d’information organisée après l’accident de la centrale nucléaire de Paluel (Seine Maritime) a été l’occasion de faire le point sur le dispositif de distribution d’iode au public par les officinaux. Un dispositif qui pourrait être prochainement étendu à 20 km de rayon au lieu des 10 actuellement prévus.

  • La pharmacie de Caroline Vadebout, titulaire à Cany-Barville, est intégrée, comme les autres...

Le 31 mars dernier, le générateur de vapeur de l’une des quatre tranches de 1 300 mégawatts de la centrale nucléaire de Paluel (Seine Maritime) s’est brusquement effondré lors d’une opération de maintenance, par chance, sans faire de blessés.

La pièce de 22 mètres de long pesant 450 tonnes s’est détachée d’un bras manipulateur avant de s’écrouler au fond de la cuve. Cet accident s’est heureusement produit alors que la tranche à l’arrêt ne contenait aucun combustible nucléaire. Il...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires