Mieux encadrer les antibiotiques en santé animale - Le plan européen contre l’antibiorésistance

Mieux encadrer les antibiotiques en santé animaleLe plan européen contre l’antibiorésistance

14.03.2016

L’Union européenne, qui révise actuellement sa législation sur les médicaments vétérinaires, entend renforcer sa lutte contre les résistances aux antibiotiques. Elle souhaite non seulement réduire l’utilisation de ces produits en santé animale, mais aussi en rendre l’accès plus difficile.

  • Le Parlement européen propose d’interdire l’usage prophylactique des antibactériens, ainsi que...

Le Parlement européen a débattu cette semaine de ces projets de révision, en demandant notamment que la lutte contre l’antibiorésistance soit encore plus vigoureuse que ce que propose la Commission européenne.

Pour la députée française Françoise Grossetête, rapporteuse de ces directives au Parlement, « si nous entrons dans un monde post-antibiotiques, comme le redoute l’OMS, cette situation fera plus de morts que le cancer ». Le Parlement propose donc d’interdire l’usage...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires