La Cour des comptes au chevet de l’HAD

La Cour des comptes au chevet de l’HAD

Marie Bonte
| 21.01.2016
  • La Cour des comptes au chevet de l’HAD-1

Avec 4,4 millions de journées bénéficiant à 106 000 personnes, le recours à l’hospitalisation à domicile (HAD) reste insuffisant et bien en deçà des objectifs. C’est le constat dressé par la Cour des comptes, qui rappelle que les pouvoirs publics avaient prévu de doubler d’ici à 2018 la part de cette activité.

En 2013, l’HAD correspondait à 0,6 % des hospitalisations. Après avoir ralenti en 2014, le nombre d’entrées en HAD a repris en 2015, mais reste trop modeste au regard...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires