Réévaluation de médicaments - La HAS condamnée à dévoiler le nom de ses experts

Réévaluation de médicamentsLa HAS condamnée à dévoiler le nom de ses experts

Mélanie Maziere
| 29.10.2015

Deux laboratoires, le français Genévrier et l’italien Rottapharm, qui demandaient plus de transparence dans des avis concernant leurs médicaments, viennent de gagner en justice contre la Haute Autorité de santé (HAS).

Entre 2012 et 2014, la HAS a rendu des avis de déremboursement pour plusieurs antiarthrosiques, dont Chondrosulf (chondroïtine) et Osaflexan (glucosamine). Elle a estimé qu’ils présentaient un service médical rendu insuffisant (SMRI) et son avis a été suivi par le ministère de la Santé. Les fabricants ont alors réclamé à la HAS la retranscription des débats les concernant ainsi que le relevé nominatif des votes de ses membres et l’identité des chefs de projet ayant instruit les dossiers.<...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires