Les tests à l’officine annulés par le Conseil d’État

Les tests à l’officine annulés par le Conseil d’État

Mélanie Maziere
| 15.04.2015
  • Les tests à l’officine annulés par le Conseil d’État-1

Alors que le projet de loi de santé voté hier à l’Assemblée nationale conforte les tests rapides d’orientation diagnostique (TROD), le Conseil d’État lance un pavé dans la mare. En effet, sur requête du Syndicat national des médecins biologistes, l’instance a annulé mercredi dernier l’arrêté autorisant les pharmaciens à effectuer des tests à l’officine. Cet arrêté en date du 11 juin 2013 se fonde sur le Code de la santé publique qui édicte qu’un « test, un recueil, un traitement...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Ordinateur

RGPD : attention aux arnaques

La DGCCRF* et la CNIL** mettent en garde contre certaines pratiques commerciales trompeuses concernant la mise en conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). « Des sociétés profitent de l’entrée en... 4

Partenaires