Le vaccin BCG en rupture jusqu’à février 2015

Le vaccin BCG en rupture jusqu’à février 2015

Didier Doukhan
| 27.11.2014
  • Le vaccin BCG en rupture jusqu’à février 2015 - 1

Le vaccin BCG SSI poudre et solvant pour suspension injectable fait l’objet d’une rupture de stock depuis la mi-novembre. Le retour à la normale est prévu au début du mois de février 2015, annonce le laboratoire Sanofi Pasteur MSD sur le site de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).

Le vaccin BCG SSI est recommandé aux enfants à risque élevé de tuberculose. En accord avec l’ANSM, et compte tenu de cette indisponibilité, le laboratoire conseille, dans la mesure du possible de différer la vaccination contre la tuberculose. Le laboratoire indique néanmoins que des doses du vaccin, en quantités limitées, sont mises à disposition dans les centres de PMI, pour les cas où la vaccination ne pourrait être reportée. Le vaccin BCG SSI étant présenté en flacons multidoses, il est recommandé d’aménager les plannings de vaccination afin d’optimiser la gestion des stocks restants, précise enfin l’ANSM.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.