Un virus psychoactif dans les algues vertes

Un virus psychoactif dans les algues vertes

Didier Doukhan
| 12.11.2014
  • Un virus psychoactif dans les algues vertes - 1

Un virus infectant des algues vertes altérerait légèrement certaines capacités mentales chez des humains et des souris, révèlent des chercheurs américains tout en soulignant qu’à ce stade cet agent infectieux ne devrait pas être considéré comme un danger pour la santé publique. Ce micro-organisme appelé ATCV-1 (Acanthocystis turfacea Chlorella), jusqu’alors jugé inoffensif, a été découvert dans la gorge de personnes en bonne santé chez qui il a apparemment « affecté légèrement un ensemble de fonctions cognitives, dont le traitement des informations visuelles et le sens de l’orientation ».

Ces résultats préliminaires récemment publiés dans les « Comptes rendus de l’académie américaine des sciences » (PNAS) illustrent la capacité de certains micro-organismes à déclencher de légers changements physiologiques sans provoquer de maladie, expliquent ces scientifiques.

Dans le cadre d’une autre étude, les mêmes auteurs ont découvert la présence du virus ATCV-1 par hasard en analysant l’ADN des virus et bactéries formant la flore microbienne dans la gorge de 92 personnes en bonne santé. Ils ont trouvé à leur plus grande surprise l’ADN du virus ATCV-1, connu pour infecter les algues vertes présentes dans les mares, les lacs et les océans, chez 40 des 92 participants.

Le groupe infecté par ce virus a enregistré de moins bons résultats à une série de tests mesurant la rapidité du traitement des informations visuelles par le cerveau.

Source AFP
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires