Journée mondiale : 61 % des diabétiques prêts pour les essais cliniques

Journée mondiale : 61 % des diabétiques prêts pour les essais cliniques

Mélanie Maziere
| 12.11.2014
  • Journée mondiale : 61 % des diabétiques prêts pour les essais cliniques - 1

À l’occasion de la journée mondiale du diabète qui se tient le 14 novembre, Carenity présente les résultats de son enquête : 61 % des diabétiques sont prêts à entrer dans des essais cliniques et 96 % veulent être davantage impliqués dans la recherche médicale. Carenity est une communauté de patients en ligne qui compte 50 000 membres, dont 19 % sont diabétiques. De cette enquête menée du 1er au 10 novembre auprès de plus 1 000 personnes, Carenity extrait plusieurs enseignements : les diabétiques veulent des conseils diététiques pratiques et accessibles, un carnet d’autosurveillance électronique intégré au lecteur de glycémie et des outils connectés pour mesurer sa glycémie partout.

Justement, le groupe pharmaceutique Roche Diabetes Care vient de lancer Diab’chef, un concours de recettes gourmandes adaptées à l’équilibre alimentaire des personnes diabétiques, « pour ne plus parler régime, déstigmatiser la cuisine santé et l’intégrer dans les foyers ». Chacun peut envoyer ses recettes d’ici au 15 novembre, par le biais du site www.diabchef.fr, elles seront évaluées par une diététicienne, un médecin nutritionniste, le chef Damien (parrain de l’opération) et des patients diabétiques.

De son côté, la Fédération française des diabétiques tire la sonnette d’alarme en rappelant que le diabète est une « épidémie silencieuse » qui progresse partout dans le monde, que ce soit dans les pays riches ou les régions pauvres. « Le cap des trois millions de personnes traitées par médicament pour un diabète est désormais franchi en France », soit une progression comprise entre 2,5 et 5 % chaque année depuis 2006, note la FFD. A ces chiffres s’ajoutent 500 000 à 700 000 personnes qui ignorent qu’elles sont diabétiques. C’est pourquoi la FFD réclame que le diabète soit désigné grande cause nationale pour 2015.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.