L’assurance-maladie se lance dans le coaching en ligne

L’assurance-maladie se lance dans le coaching en ligne

Charlotte Demarti
| 10.11.2014
  • L’assurance-maladie se lance dans le coaching en ligne - 1

Vos patients souhaitent obtenir des conseils pour éviter les maladies cardio-vasculaires, le mal de dos ou pour adopter les bons réflexes nutritionnels ? Vous pourrez bientôt les orienter vers le service en ligne « Santé Active » de l’assurance-maladie, qui proposera à ses assurés un coaching personnalisé dans le domaine de la prévention primaire. Ce coaching sera lancé tout d’abord avec trois modules : la nutrition, pour apprendre à manger équilibré et à bouger plus ; la santé du dos, pour apprendre les gestes simples qui soulagent ou préviennent le mal de dos ; et la santé du cœur, pour connaître les facteurs de risque de maladie cardio-vasculaires sur lesquels il est possible d’agir (tabagisme, surpoids…). Cette initiative, qui s’adresse aux personnes en bonne santé et qui souhaitent le rester, sera d’abord testée en Seine-Saint-Denis, avant une généralisation début 2015. L’accompagnement, prévu pour durer 3 mois, se veut ludique et interactif : après avoir réalisé un profil précis de la personne volontaire, le coaching propose des vidéos de démonstration d’exercices physiques, des quiz, et des messages personnels du coach virtuel. En 2015, un quatrième module sur le sevrage tabagique devrait être ajouté.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 2 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 02.12.2014 à 14h23

Donc plus besoin de kinés, de pharmaciens, de diététiciens, de cardiologues, etc. !
Ne reste plus qu'à proposer l'appli gratuite et on a résolu le problème du financement de la sécu: tout ce qui est Lire la suite

Répondre
 
daniele c Pharmacien 10.11.2014 à 20h07

Qui est derrière tout cela, une boite privée ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.