Rapport Ferrand : cinq propositions pour réformer l’officine

Rapport Ferrand : cinq propositions pour réformer l’officine

04.11.2014
  • Richard Ferrand, député du Finistère

« Ne pas moderniser et ne pas adapter les professions dites réglementées serait les condamner », estime le député socialiste du Finistère Richard Ferrand dans le rapport qu’il vient de remettre au ministre de l’Économie, Emmanuel Macron. Pour lui, « réformer n’est pas casser ; réformer c’est en l’espèce revivifier, régénérer ». Avec cet objectif, il formule donc cinq propositions pour réformer l’officine, qui pourraient être intégrées à la future loi pour l’activité et l’égalité des chances économiques qui sera présentée en décembre par le ministre de l’Économie, ou figurer dans le projet de loi de santé que défendra la ministre de la Santé, Marisol Touraine, en janvier 2015.

Il préconise ainsi de permettre aux pharmaciens de pratiquer, sur prescription médicale, les vaccinations dont la liste serait arrêtée par le ministre chargé de la santé, d’autoriser les cessions d’officine dans les cinq ans suivant un transfert, ou encore d’assouplir les règles de transfert et de regroupement. Il s’agit par cette mesure d’alléger les contraintes normatives existantes pour faciliter les transferts intracommunaux dans les communes ne comptant qu’une seule officine, mais aussi le déplacement depuis une commune excédentaire en matière d’offre pharmaceutique vers une autre définie comme déficitaire. Richard Ferrand souhaite aussi encourager le rapprochement spatial avec les prescripteurs en autorisant les transferts ou regroupements dans les communes sans officine au sein desquelles est implantée une maison de santé pluridisciplinaire ou un centre de santé.

Le député recommande également l’ouverture du capital des sociétés d’exercice libéral entre professions de santé, sous réserve du respect des règles d’incompatibilité.

Enfin, il plaide en faveur d’un assouplissement des modalités d’organisation de la vente en ligne de médicaments. « Sans remettre en cause le monopole des pharmaciens en matière de délivrance et de vente des médicaments, il s’agirait par cette mesure de supprimer l’adossement obligatoire de la vente à distance d’une pharmacie physique sans affecter pour autant le circuit de distribution et son étanchéité : jusqu’à la délivrance, seule une pharmacie ou un établissement pharmaceutique peut détenir le médicament, gage de la sécurité sanitaire », explique-t-il. Il ajoute : « En la matière, la compétence exclusive de vente du pharmacien pourrait être remplacée par une compétence exclusive de vente des pharmacies. Ce dernier pourrait également être élargi aux personnes morales autorisées à exploiter des établissements de distribution en gros, notamment les groupements de pharmaciens comprenant une centrale d’achat pharmaceutique. »

Pour consulter l’intégralité du rapport, cliquer ici
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 12 Commentaires
 
NICOLE B Pharmacien 05.11.2014 à 18h25

Pas assez visionnaire et trop optimiste le médecin inscrit sa prescription sur la carte vitale du patient, celui-ci l'introduit dans la "borne pharmaceutique", tend son cabas et tous les médicaments Lire la suite

Répondre
 
hervé s Pharmacien 05.11.2014 à 09h20

On vient de se battre pour sauvegarder notre monopole sur les médicaments et les divers sondages nous sont favorables. Soyons honnêtes avec notre éthique, la vaccination doit revenir aux infirmiers Lire la suite

Répondre
 
claire s Pharmacien 04.11.2014 à 23h40

Moderniser... Il est gonflé, les premiers informatisés c'est nous... Et on s'adapte a toutes les d'exigences de la sécu ! Pfffff

Répondre
 
CHRISTIANE R Pharmacien 04.11.2014 à 22h18

Bonsoir,
Pour ce qui est de la vaccination avec l'accord du médecin, soit... Mais je doute fort que la mise en place fasse des heureux. D'autre part, je rappelle que vacciner ne faisait pas partie Lire la suite

Répondre
 
sylvain c Auxiliaire Pharmacie 04.11.2014 à 18h40

Toujours plus facile de s'occuper des professions des autres que celles de députés, sénateurs.
Tous ces gens qui ne connaissent rien au travail, n'ont jamais apporté de richesse mais ne font que Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.