Génériques - Le principe du prix plus bas

GénériquesLe principe du prix plus bas

27.10.2014

Deux fois moins chers en moyenne que les princeps qu’ils copient, les génériques seraient à l’origine de deux milliards d’économies par an pour l’assurance-maladie.

FAIRE DES ÉCONOMIES. Le principe même des médicaments génériques. La raison d’être de ces produits qui présentent la même forme pharmaceutique (gélule, comprimé, solution) et la même composition qualitative et quantitative que la spécialité de référence. Dotées du même principe actif et comportant exactement les mêmes propriétés, ces copies sont donc vendues moins chers que les princeps, puisque leurs fabricants n’ont pas à supporter de frais de recherche et de développement (R & D)....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires