Paracétamol : la Suède fait marche arrière

Paracétamol : la Suède fait marche arrière

06.10.2014
  • Paracétamol : la Suède fait marche arrière - 1

Cinq ans après avoir autorisé la vente du paracétamol (et de 615 autres médicaments) en dehors des pharmacies, la Suède s’apprête à faire marche arrière. À partir du 1er mars, le paracétamol sera en effet à nouveau uniquement vendu en pharmacie dans ce pays qui avait un peu trop vite cédé aux sirènes de la libéralisation sauvage. L’objectif de la réforme de 2009 était de faciliter l’accessibilité aux traitements ; il n’y a en Suède que moins de 12 pharmacies pour 100 000 habitants (contre 35 en France). L’autorisation de vendre certains médicaments sans prescription a donc été accordée à 5 600 points de vente, dont les bureaux de tabac et les stations-service. Résultat, cette banalisation du médicament a entraîné une surconsommation. Un nombre record d’hospitalisation a été enregistré, rien que pour le paracétamol : 1 200 personnes hospitalisées pour cause de surdosage, soit deux fois plus depuis qu’il est en vente libre. Le nombre d’appels au Centre d’information antipoison a quant à lui augmenté de 36 % entre 2009 et 2013. Pendant cette période, les ventes de paracétamol ont explosé : une progression de 60 % dans les commerces hors pharmacies, contre seulement 7 % dans les officines. Face au danger, l’Autorité du médicament a demandé d’interdire la vente de paracétamol en dehors des pharmacies afin d’en limiter l’accessibilité.

Une sage décision qui devrait faire réfléchir ceux qui, en France, rêvent de vendre des médicaments dans les supermarchés.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 31 Commentaires
 
JEAN-FRANÇOIS A Pharmacien 07.10.2014 à 09h32

Mettre des médicaments en libre accès en GMS, c'est prendre le même risque que de ranger les produits ménagers dans le placard de la chambre de nos enfant. Une population non avertie, et en face une Lire la suite

Répondre
 
JOCELYNE J Autre 07.10.2014 à 09h28

Et bien à lire tous ces commentaires, les clients qui achètent du paracétamol en pharmacie sont de gros imbéciles et les pharmaciens seraient les élites du "conseil". Pour ma part, lorsque j'achète Lire la suite

Répondre
 
JEAN D Pharmacien 07.10.2014 à 12h15

Si votre pharmacien ne vous conseille pas, changez de pharmacien, il y a plus de 22000 pharmacies en France...peut etre plus pour longtemps.

Répondre
 
JOCELYNE J Autre 07.10.2014 à 16h51

Je n'ai nul besoin de conseil pour prendre du paracétamol (car nous parlons de ce médicament) et quel pharmacien prendrait le temps de dire à ses clients la dose à prendre, sauf si les clients le Lire la suite

Répondre
 
TOAN P Pharmacien 07.10.2014 à 00h12

J'ai déjà travaillé dans un centre de parapharmacie. Zéro conseil. Tout ce qui les intéresse, c'est le business à tout prix : vente de lots pour pousser à la surconsommation = surdosage = accidents Lire la suite

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 06.10.2014 à 21h53

Laurent L. (pour Leclerc ?...) : vous racontez n'importe quoi, vos chiffres sont absurdes et ne correspondent pas du tout à la réalité des officines !
Votre profil désigne votre profession comme Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 06.10.2014 à 21h51

Que ceux qui ne sont pas officinaux en activité ne comprennent pas est normal. J'ai du mal à les lire aussi. Voilà : la pharmacie est le seul endroit assez sécurisé (licence et capitaux propres, Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.