Personnes âgées polymédicamentées - Des recommandations pour améliorer l’observance

Personnes âgées polymédicamentéesDes recommandations pour améliorer l’observance

02.10.2014

La crise du furosémide, pour laquelle Teva a été innocenté, a eu du bon. Un groupe de travail pluridisciplinaire réuni à son initiative a « planché » sur les différents facteurs de non-observance et émis 20 recommandations dont près de la moitié concernent le pharmacien.

SELON la Haute Autorité de santé (HAS), 10 % des hospitalisations des personnes âgées de plus de 70 ans sont imputées aux erreurs dans la prise des médicaments ou à un défaut d’observance. Un problème complexe qui a déjà fait l’objet de recherches depuis au moins 40 ans. Dans une étude américaine de 2006, au bout d’un an, seulement 54 % des patients sont « observants » à 4 classes de médicaments : aspirine, bêtabloquant, IEC et statine. Selon d’autres travaux,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires