Pharmacoépidémiologie, matériovigilance, injonctions… - L’ANSM se dote de nouveaux outils pour renforcer son expertise

Pharmacoépidémiologie, matériovigilance, injonctions…L’ANSM se dote de nouveaux outils pour renforcer son expertise

Anne-Gaëlle Moulun
| 22.09.2014

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souhaite renforcer sa politique de surveillance des produits de santé. Pour cela, elle mise sur de nouveaux outils destinés à renforcer son expertise et son efficacité.

FRAÎCHEMENT nommé à la tête de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) Dominique Martin affirme vouloir « s’inscrire dans la continuité » des actions de son prédécesseur, Dominique Maraninchi. « Nous allons garder pour 2015 les mêmes axes stratégiques que pour 2014 », indique-t-il. Il souhaite ainsi permettre un accès à l’innovation thérapeutique rapide, sûr et équitable, mais aussi renforcer la surveillance de la sécurité du produit...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
revenus

Baisse d’activité : quelles compensations ?

Le ministre de la Santé a annoncé hier que des négociations avaient été ouvertes avec l’assurance-maladie en vue d'une compensation des pertes de revenus, notamment face à la baisse d’activité de la médecine de ville. Qu'en... 2

Partenaires