Toujours autant d’IVG en France

Toujours autant d’IVG en France

30.06.2014
  • Toujours autant d’IVG en France - 1

Selon une enquête de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), le nombre d’IVG ne baisse pas en France. En 2012, on compte près de 219 200 IVG réalisées en France, dont 207 000 (soit 14,5 IVG pour 1 000 femmes) en métropole. Un chiffre assez stable depuis une dizaine d’années, malgré le fort développement de la contraception d’urgence, devenue disponible sans ordonnance en 2001. Les femmes de 20 à 24 ans restent les plus concernées par cette méthode, avec un taux de recours de 27 IVG pour 1 000 femmes. On peut toutefois se féliciter d’une légère diminution de ce taux chez les moins de 20 ans. En métropole, on constate des écarts régionaux, avec des recours plus élevés en Île de France et dans le sud de la France. Et ces différences sont importantes : par exemple, les taux de recours varient du simple au double entre les pays de la Loire (11 IVG pour mille femmes), et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (21 pour mille). La situation dans les DOM est très à part, avec des taux de recours beaucoup plus élevés qu’en métropole : on recense ainsi 19,4 IVG pour 1 000 femmes à la Réunion, plus de 25 en Guyane et Martinique et jusqu’à 37,5 en Guadeloupe en 2012.

Par ailleurs, 57 % des IVG sont médicamenteuses, en incluant celles réalisées en ville, dans les centres de santé ou à l’hôpital. En revanche, l’IVG reste majoritairement effectuée à l’hôpital. Seulement 14 % sont réalisées en cabinets médicaux et 1 % en centre de santé ou centres de planification ou d’éducation familiale.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.