Le taux de couverture vaccinale dépend aussi des revenus

Le taux de couverture vaccinale dépend aussi des revenus

25.06.2014
  • Le taux de couverture vaccinale dépend aussi des revenus - 1

Une étude de l’Institut de veille sanitaire (InVS) sur la couverture vaccinale pour le BCG et les vaccins pneumococciques conjugués chez les enfants de moins de 5 ans en région parisienne montrent des résultats contrastés en fonction des revenus des familles. Selon les chiffres publiés dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (BEH), les enfants issus de familles modestes sont lieux vaccinés par le BCG (proches de 100 %) que ceux des familles aisées (76 %), alors que la tendance s’inverse pour les vaccins pneumococciques conjugués heptavalant (PCV7) : la couverture vaccinale des enfants des familles à faible revenu est alors inférieure (83 %) à celle des familles aux revenus plus élevés (97 %). Les vaccins les plus anciens ont un coût relativement faible, alors que les plus récents, comme le PCV7, sont plus chers (environ 60 euros la dose) ; avec un remboursement à 65 %, le reste à charge peut dissuader une famille aux revenus modestes, surtout s’il n’est pas couvert par une complémentaire. Conclusion des auteurs de l’étude : « un faible niveau de revenus suggère l’existence d’obstacles financiers dans les familles les plus modestes, mais sans doute également des freins autres que purement financiers et davantage liés à l’adhésion ou à l’accès à la vaccination des populations défavorisées, qui devraient aussi être recherchés. »

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.