Réévaluation de l’ibuprofène à forte dose

Réévaluation de l’ibuprofène à forte dose

16.06.2014
  • Réévaluation de l’ibuprofène à forte dose - 1

Le Comité de pharmacovigilance européen (PRAC) vient de lancer la réévaluation de l’ibuprofène per os pris à forte dose (2,4 g par jour) sur le long terme, afin de mieux cerner le risque cardio-vasculaire qu’il peut induire. En effet, des études ont montré que le risque cardio-vasculaire avec l’ibuprofène à forte dose pouvait être le même que celui des inhibiteurs de la COX-2 (Celebrex, Arcoxia). Par ailleurs, l’interaction entre ibuprofène et la prise de faibles doses d’aspirine (en prévention cardio-vasculaire) sera également analysée, afin de savoir si l’information des professionnels de santé est suffisante. Toutefois, l’Agence européenne du médicament rassure les usagers qui, en général, prennent de l’ibuprofène à des doses bien plus faibles et sur de courtes durées. Dans ces cas, qui concernent la grande majorité des patients, il n’y a pas lieu de se poser la question d’un risque cardio-vasculaire potentiel.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires