Alerte : des ions perchlorate dans l’eau et le lait infantile

Alerte : des ions perchlorate dans l’eau et le lait infantile

Mélanie Maziere
| 05.06.2014
  • Alerte : des ions perchlorate dans l’eau et le lait infantile - 1

La présence d’ions perchlorate dans les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH), dans les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, a été signalée en 2011 lors d’une campagne nationale de mesures réalisée par le laboratoire d’hydrologie de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Des analyses ont été menées pour établir une cartographie française des EDCH, ainsi que sur les eaux embouteillées en France et les laits infantiles. Ainsi, la région Nord-Pas-de-Calais est aussi concernée par un excès d’ions perchlorates dans les EDCH. Les eaux en bouteille en sont indemnes, mais ce n’est pas le cas des laits infantiles. Le plan de surveillance mis en place en 2012 dévoile que les laits 1er et 2e âge, reconstitués avec une eau sans perchlorate, ont des teneurs moyennes constatées de 1,8 et 2,8 microgrammes par litre, et des teneurs maximales atteignant 8,7, voire 10,2 microgrammes par litres. Conclusion, la reconstitution du lait pour les biberons peut conduire à un dépassement de la valeur toxique de référence (VTR) chez 5 % des enfants de moins de 6 mois. Or il s’agit d’une population sensible aux effets des ions perchlorate. En effet, ils inhibent l’incorporation de l’iode dans la thyroïde, l’une des premières étapes de la synthèse des hormones thyroïdiennes. D’autres travaux sont en cours, notamment des mesures de concentration d’ions perchlorate dans les fruits et légumes.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.