Après un zona, le risque d’AVC augmente

Après un zona, le risque d’AVC augmente

04.06.2014
  • Après un zona, le risque d’AVC augmente - 1

Une étude confirme que les personnes ayant développé un zona ont un surrisque de faire un AVC dans les semaines qui suivent son apparition. Ce surrisque serait maximal durant les quatre premières semaines, puis diminuerait avant de disparaître au bout de 26 semaines après le zona. Cette étude, publiée dans la revue « Clinical Infectious Disease », a été menée auprès de plus de 6 500 patients ayant été victime, entre 1987 et 2012, d’un premier zona et d’un premier AVC. Les résultats montrent aussi que le risque est majoré lorsque le zona n’est pas traité par un antiviral, et en cas de zona ophtalmique. Les auteurs ignorent les mécanismes qui sous-tendent ce sur risque, mais évoquent le rôle de l’inflammation ou encore d’une possible pathologie vasculaire qui pourrait être provoquée par le virus de la varicelle et du zona. Ils insistent sur l’importance de traiter les zonas et de la vaccination, qui pourraient être des pistes afin de réduire l’incidence des AVC post-zona.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires