e-cigarette : les experts restent flous

e-cigarette : les experts restent flous

Mélanie Maziere
| 02.06.2014
  • e-cigarette : les experts restent flous - 1

Alors que l’une des mesures phares du plan anti-tabac de Marisol Touraine, dont les grandes lignes ont été dévoilées vendredi dernier, est l’interdiction du vapotage dans les lieux publics, des voix dissonantes s’élèvent sur le sujet. Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient de rendre un « Avis relatif aux bénéfices/risques de la cigarette électronique ou e-cigarette étendus en population générale ». Un avis assez nuancé parce que l’efficacité sur l’arrêt du tabac ne semble pas « significativement plus importante par comparaison aux substituts nicotiniques traditionnels » et seulement « 1 % des utilisateurs exclusifs d’e-cigarette » sont d’anciens fumeurs. Le HCSP craint également une « renormalisation de la consommation inhalée ou fumée de nicotine » et que l’e-cig soit une nouvelle porte d’entrée dans le tabagisme pour les jeunes. Le Haut Conseil reconnaît néanmoins que le recul actuel est insuffisant. À ses yeux, « la balance bénéfices/risques de l’e-cigarette élargie à la population générale (fumeurs et non-fumeurs) peut varier d’un profil de personne à l’autre ». Il recommande notamment « une observation périodique des niveaux et modes de consommation de l’e-cigarette (…), l’organisation d’une coordination permettant de suivre les évolutions de consommation de tabac et d’e-cigarette et de définir d’éventuels outils de régulation et de suivi, l’information publique des consommateurs sur les risques de l’e-cigarette ». La Journée mondiale sans tabac, qui s’est tenue samedi, a aussi été l’occasion pour une cinquantaine d’experts d’appeler l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à encourager la cigarette électronique plutôt que la réprimer. Quant à l’OMS, elle interpelle les gouvernements pour qu’ils augmentent les taxes sur le tabac mais reste très prudente concernant l’innocuité et l’efficacité de l’e-cig.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.