Le LEEM suspend sa participation aux comités de liaison avec l’État

Le LEEM suspend sa participation aux comités de liaison avec l’État

Jacques Gravier
| 14.05.2014
  • Patrick Errard, président du Leem

Le Conseil d’administration du LEEM (les entreprises du médicament), réuni en séance extraordinaire le 13 mai, dénonce le plan d’économies sur le médicament annoncé par la ministre des Affaires sociales et de la Santé et décide, à l’unanimité, de suspendre immédiatement sa participation aux travaux du Conseil stratégique des industries de santé (CSIS), du Comité stratégique de filière des industries de santé (CSF-ITS), et d’annuler la tenue des prochaines Rencontres internationales de recherche (RIR), programmées le 4 décembre prochain. Il émet également les plus vives réserves sur l’issue des négociations du Pacte de responsabilité pour la branche, au regard du plan d’économies annoncé par la ministre. « Les mesures actuellement envisagées sont en contradiction totale avec les ambitions stratégiques poursuivies par le Président de la République et par le gouvernement, alerte Patrick Errard, président du LEEM. Elles compromettent les possibilités de partenariat de long terme entre notre industrie et la puissance publique. » Le Conseil d’administration du LEEM demande de façon urgente au gouvernement d’engager un dialogue permettant le retour à un niveau de contribution juste et proportionné du médicament au rétablissement des comptes de l’assurance-maladie.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 1 Commentaire
 
Serge R Pharmacien 14.05.2014 à 17h04

Mais c'est une excellente nouvelle ! D'ailleurs tous ces comités aussi redondants qu'inutiles n'avaient pour seule stratégie que d'asseoir le lobbying savamment orchestré depuis des années. On va Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.