Les antibiotiques bientôt inefficaces, alerte l’OMS

Les antibiotiques bientôt inefficaces, alerte l’OMS

02.05.2014
  • Les antibiotiques bientôt inefficaces, alerte l’OMS - 1

Un rapport de l’OMS portant sur l’antibiorésistance à l’échelle mondiale, affirme que « cette grave menace n’est plus une prévision, mais bien une réalité ». Désormais, toutes les régions du monde sont concernées. Pour le Dr Keiji Fukuda (OMS), « à moins que les acteurs concernés agissent d’urgence, de manière coordonnée, le monde s’achemine vers une ère post-antibiotiques, où des infections courantes et des blessures mineures qui ont été soignées depuis des décennies pourraient à nouveau tuer ». Le rapport de l’OMS qui collige les données provenant de 114 pays, s’est penché sur sept bactéries responsables de maladies graves courantes (septicémie, diarrhée, pneumonie, infection urinaire et gonorrhée). Et le constat est alarmant : que ce soit la résistance de Klebsiella pneumoniae aux carbapénèmes, d’Escherichia coli aux céphalosporines et aux fluoroquinolones, de Neisseria gonorrhoeae aux céphalosporines de troisième génération, de Staphylococcus aureus à la méticilline… Les résistances - et notamment celles aux antibiotiques de derniers recours - se sont propagées dans toutes les régions du monde.

Il importe donc de réagir au plus vite, et ce rapport donne le coup d’envoi des efforts que mènera l’OMS pour combattre l’antibiorésistance au niveau mondial. Tout d’abord, rappelons que chacun peut contribuer à cette lutte en utilisant les antibiotiques uniquement lorsqu’ils sont prescrits, en terminant le traitement conformément à l’ordonnance même si l’on se sent mieux, et en ne partageant jamais des antibiotiques avec d’autres personnes. En réaction, Marisol Touraine, ministre de la Santé, a déclaré sur twitter que la lutte contre l’antibiorésistance était l’une de ses priorités et que, dans cet objectif, les antibiotiques seront les premiers médicaments concernés par la vente à l’unité. Ainsi, chaque malade n’aura que le nombre exact de doses nécessaire à son traitement, et ne sera pas tenté d’en reprendre en automédication.

De plus, l’OMS recommande à chaque pays de mettre en place des systèmes pour surveiller le phénomène comme il en existe aux États-Unis ou en Europe, de mettre l’accent sur la prévention des infections et sur la mise au point de nouveaux antibiotiques.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 2 Commentaires
 
JEAN-GABRIEL P Pharmacien 03.05.2014 à 08h51

Il faut combattre l'antibiorésistance par une meilleure utilisation (prescription et observance du traitement) des antibiotiques, mais il faut aussi que les Laboratoires mettent à la disposition des Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 02.05.2014 à 18h44

Envoyons donc quelques psys ou une ministre chez nos clients et chez les éleveurs en Europe, ils auront un meilleure vue de la situation. La vente à l'unité est inutile, la stratégie des patients Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.