Ménopause : l’intérêt relancé du calcium et de la vitamine D

Ménopause : l’intérêt relancé du calcium et de la vitamine D

24.03.2014
  • Femme 50 anssenior menopause

Après la ménopause, la supplémentation en calcium et en vitamine D pourrait améliorer le profil lipidique. En effet, une étude de la Women Health Initiative (WHI) a été menée sur 600 femmes, qui ont reçu soit 1 g de calcium et 400 UI de vitamine D3, soit un placebo. Au bout de deux ans, le taux sanguin de vitamine D a augmenté de 38 % dans le groupe supplémenté, soit 24,3 ng/mL en moyenne, contre 18,2 ng/mL avec le placebo. Concernant le LDL cholestérol, il a été abaissé de 4,46 mg/dl en moyenne chez les femmes supplémentées par rapport à celles du groupe placebo. Les concentrations les plus élevées de vitamine D3 sont associées au taux les plus bas de LDL. Cette étude vient relancer le débat sur l’intérêt d’une supplémentation en vitamine D, récemment décriée. En effet, une méta-analyse avait conclu que la vitamine D n’apportait pas de bénéfice sur le risque cardio-vasculaire ou de cancer (article du « Lancet Diabetes and endocrinology »).

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires