Une maison de retraite sur deux en infraction

Une maison de retraite sur deux en infraction

Jacques Gravier
| 18.03.2014
  • Une maison de retraite sur deux en infraction - 1

Près d’une maison de retraite sur deux (48 %) trompe ses clients en leur fournissant une mauvaise information sur les prix ou en usant de pratiques commerciales trompeuses, selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). D’après les résultats d’une enquête menée en 2013, on constate tout de même une « amélioration des pratiques du secteur », puisque « le taux d’anomalie » était de 59 % en 2011. Sur les 278 établissements hébergeant des personnes âgées contrôlés l’an dernier, ils sont 48 % à ne pas respecter le code de la consommation et de l’action sociale des familles. Selon l’enquête de la DGCCRF, 58 % des cas d’infraction concernent l’information sur les prix, 25 % des pratiques commerciales trompeuses et 17 % le non-respect du taux d’évolution des prix.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.