Une maison de retraite sur deux en infraction

Une maison de retraite sur deux en infraction

Jacques Gravier
| 18.03.2014
  • Une maison de retraite sur deux en infraction - 1

Près d’une maison de retraite sur deux (48 %) trompe ses clients en leur fournissant une mauvaise information sur les prix ou en usant de pratiques commerciales trompeuses, selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). D’après les résultats d’une enquête menée en 2013, on constate tout de même une « amélioration des pratiques du secteur », puisque « le taux d’anomalie » était de 59 % en 2011. Sur les 278 établissements hébergeant des personnes âgées contrôlés l’an dernier, ils sont 48 % à ne pas respecter le code de la consommation et de l’action sociale des familles. Selon l’enquête de la DGCCRF, 58 % des cas d’infraction concernent l’information sur les prix, 25 % des pratiques commerciales trompeuses et 17 % le non-respect du taux d’évolution des prix.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires