Lieux de fin de vie - On meurt encore plus souvent à l’hôpital qu’à domicile

Lieux de fin de vieOn meurt encore plus souvent à l’hôpital qu’à domicile

13.03.2014

En 2009, près de 60 % des décès surviennent à l’hôpital, 26 % à domicile, et 12 % en maison de retraite, selon un article de l’Institut national d’études démographiques (INED) paru dans la revue « Population » de mars 2014.

MOURIR à l’hôpital, ce qui est le lot de 7 hommes sur 10 et 6 femmes sur 10 ne signifie pas y avoir passé toute sa fin de vie. Pour éclairer les circonstances de la mort, l’INED a réalisé en 2010 l’enquête « fin de vie en France » auprès des médecins ayant certifié un décès en décembre 2009.

Un mois avant le décès, la vie au domicile est la situation la plus courante, surtout pour les hommes (50 %) - les femmes étant souvent placées en maison de retraite à la suite d’un veuvage....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires