Des pistes pour réduire la consommation de médicaments

Des pistes pour réduire la consommation de médicaments

05.03.2014
  • medicament comprime cachet gellule

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) a publié aujourd’hui une note présentant des pistes pour limiter la consommation de médicaments en France. Ce service, qui dépend du Premier ministre, suggère de « repenser l’ensemble du circuit du médicament », en commençant par « prescrire autrement ». Il préconise notamment d’utiliser l’ordonnance « pour prescrire des modes de prises en charge non médicamenteuses ». Il conseille de mettre en place des outils d’aide à la prescription qui permettraient de réduire le choix parmi une offre « abondante », alors que les connaissances des médecins sont « mal adaptées aux besoins et souvent jugées insuffisantes ». D’ailleurs, il aimerait rendre systématiques la participation des pharmaciens à des groupes d’échanges sur les pratiques de prescription. Des pharmaciens dont la mission de conseil doit encore être « développée » et qui pourraient « informer systématiquement » l’usager sur la posologie, les effets secondaires, etc. Le service du Premier ministre ajoute que les officinaux « pourraient s’occuper de la préparation de doses individuelles à administrer », mais cela « suppose de faire évoluer considérablement leur rémunération ». Particulièrement favorable à la dispensation de médicaments à l’unité, dont l’expérimentation doit débuter en avril, il plaide enfin pour une meilleure information des usagers.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires