Un pancréas bio-artificiel pour les diabétiques de type 1

Un pancréas bio-artificiel pour les diabétiques de type 1

Jacques Gravier
| 25.02.2014
  • Un pancréas bio-artificiel pour les diabétiques de type 1 - 1

Un pancréas bio-artificiel capable de produire directement de l’insuline dans l’organisme de patients atteints de diabète de type 1 a été mis au point par des chercheurs et devrait être testé chez l’homme d’ici à 2015. Ce projet a été élaboré en partenariat avec le Centre de transfert de technologie du Mans (CTTM), le Centre européen d’étude du diabète (CEED) à Strasbourg et la société Statice à Besançon, spécialisée en microtechnique. Le diabète de type 1 touche environ 25 millions de personnes dans le monde, dont quelque 200 000 en France, soit environ 5 à 10 % de l’ensemble des cas recensés de diabète. Les thérapies utilisées pour le traiter sont les injections quotidiennes d’insuline ou la greffe de pancréas notamment. Le pancréas bio-artificiel se présente sous la forme d’une petite poche semi-perméable de dix centimètres de côté, implantée dans le ventre du patient. À l’intérieur de cette poche, une membrane accueille des cellules vivantes capables de sécréter directement l’insuline dont le malade a besoin. Après des tests concluants sur de petits animaux, le pancréas bio-artificiel est désormais en phase de tests sur le singe et le porc. Il devrait ensuite être testé chez l’homme d’ici à fin 2015. Les essais seront pilotés par le CHU de Montpellier (équipe du Pr Éric Renard) et par l’université d’Oxford.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires