Addictions : la MILDT dévoile son plan d’action

Addictions : la MILDT dévoile son plan d’action

Anne-Gaëlle Moulun
| 28.01.2014
  • DROGUE TOXICOMANIE JOINT CANNABIS HERBE MARIJUANA CIGARETTE PETARD

La mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) a dévoilé lundi son premier plan d’action contre la drogue et les addictions, doté d’un budget de 59 millions d’euros. À travers 130 mesures, la Mission cible en priorité les populations les plus exposées, c’est-à-dire les jeunes, les femmes enceintes, les femmes usagères de drogues et les populations précaires. La MILDT espère notamment faire aboutir les projets d’expérimentation de salles de consommation de drogues à moindre risque, malgré l’avis défavorable rendu par le conseil d’État. Elle va aussi travailler à un plan de formation des professionnels éducatifs et de santé, afin de repérer le plus rapidement possible les conduites addictives. Par ailleurs, pour sensibiliser les jeunes, la MILDT est en train de conclure des partenariats avec les universités. L’objectif est de former des étudiants référents aux risques du « Binge drinking » (une pratique consistant à boire énormément en peu de temps pour s’enivrer rapidement), afin qu’ils se chargent de faire de la prévention auprès de leurs camarades lors des événements festifs. Des consultations jeunes consommateurs (CJC) vont être développées et un site internet baptisé « Addiction infos service » va être ouvert.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires